20240125_120040
Info Générale

Vers un déploiement des Fare Ora sur le territoire

Siège de TEREHĒAMANU, Jeudi 25 janvier 2023 – L’installation des Fare Ora sur le territoire de TEREHĒAMANU a fait l’objet d’une première rencontre entre les cadres communaux et ceux de la Direction de la modernisation et des réformes de l’administration (DMRA). Rappelons que, lors de la visite officielle du gouvernement le 07 décembre dernier, le Président de la Polynésie française, la ministre de la Modernisation de l’Administration, les maires des communes membres de TEREHĒAMANU ainsi que le Président de la communauté de communes ont signé une lettre d’intention validant le principe de la création de Fare Ora sur le territoire.

Le Fare Ora s’inscrit dans la volonté de renforcer la proximité des services et de simplifier l’administration polynésienne. Il a pour ambition de prendre en compte l’ensemble des besoins de l’usager dans un lieu central. Outre le concept de guichet unique pour les démarches administratives et l’accès au droit, il s’agit de proposer une multiplicité de services pour prendre accompagner chaque personne à prendre soin de sa santé, de son bien-être physique et psychologique. Centre de vie communautaire, lieu de rencontres et d’échanges, le Fare Ora se veut également être une base de rayonnement de l’exercice des services publics au plus près des familles.

 

La récente rencontre avec Monsieur Fabien Dubois, chargé de mission de la DMRA, accompagné de ses collègues Mesdames Hinanui MARIASSOUCE et Vaimuna ROBSON, a été l’occasion de décrire la première étape de ce déploiement. Les communes comme les services du Pays devront réaliser un diagnostic de l’existant au travers d’un recensement et exprimer leurs besoins. D’ici avril 2024, cet état des lieux devra précisera les :

  1. Ressources immobilières de la commune (bâtis et les terrains),
  2. Ressources des équipements disponibles en commune,
  3. Actions de soin de santé primaire relevant de la compétence Pays exercées par la commune,
  4. Démarches administratives offertes par la commune mais relevant de la compétence Pays
  5. Recensement des associations œuvrant dans la commune,
  6. Recensement des acteurs privés pouvant participer aux actions de santé primaire.

Ce fut l’occasion pour les directrices générales des services présentes de poser des questions sur les aspects opérationnels d’une telle démarche (la formation des agents du Fare Ora, la répartition des rôles entre agents du Pays et des communes, etc.) et sur l’impact financier de la création des Fare Ora.

Après ces échanges nourris et éclairants, les cadres communaux étaient invités à découvrir le Fare Ora de Taravao situé dans le centre commercial de Super U, ouvert en fin d’année 2023. Ce guichet unique ne réunit, aujourd’hui, que les services du Pays.

D’autres rencontres sont prévues dans le cours de l’année. Il est également attendu la finalisation du « référentiel Fare Ora ».

Gageons que cette démarche se matérialisera très prochainement !

IMG_3201
Info Générale

Bilan et perspectives de formation pour les deux prochaines années

Ce matin, l’équipe de la Direction de la formation du Centre de gestion et de formation (CGF) dirigée par Madame Yasmina TAEREA est venue à la rencontre de l’intercommunalité afin de sonder les besoins en compétences des agents de TEREHĒAMANU. Madame Saindy FANAURA, 5ème Vice-Présidente de TEREHĒAMANU a présidé cette séance de travail.

Quatre objectifs étaient fixés pour cette rencontre :

  1. Présenter un bilan individuel des formations suivies par les agents ;
  2. Recenser les besoins en formation des agents afin de compléter le programme de formation de l’année 2024 et anticiper l’année 2025 ;
  3. Présenter les axes stratégiques de formation du CGF (2024-2026) ;
  4. Visiter les services afin de relever des informations pour la mise en œuvre des formations sur site.

Après les présentations d’usage, Madame Yasmina TAERA, Directrice de la formation au CGF, a décrit l’état des lieux réalisés en 2023 et les ambitions affichées pour les prochaines années.

 

Les échanges ont été nourris et fructueux. Une des recommandations retenues fut celle de promouvoir des formations dans les locaux de TEREHĒAMANU pour les agents des communes membres dès 2024.

IMG_2625
Visites Officielles

Un tour d’horizon des projets de Terehēamanu avec le Haut-commissaire

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, Mardi 12 décembre 2023 – Monsieur Éric SPITZ, Haut-commissaire de la République en Polynésie, accompagné de madame Anna NGUYEN, cheffe des subdivisions administratives des îles du Vent et sous-le-Vent et de monsieur Éric PULL, Chef et directeur adjoint du bureau des services publics environnementaux du Haut-commissariat ont été reçus par Monsieur Tearii Te Moana ALPHA, Président de la communauté de communes, et les élus de Terehēamanu, le 12 décembre dernier, à Afaahiti-Taravao.  

 

Le représentant de l’Etat clôture les visites officielles de la communauté de communes Terehēamanu pour l’année 2023. La matinée a débuté avec la présentation de l’intercommunalité et de ses ambitions.

Le Président de Terehēamanu a abordé l’ensemble des sujets évoqués avec Monsieur Philippe Vigier, Ministre délégué chargé des Outre-mer, et Monsieur Lionel BEFFRE, ancien Haut-commissaire de la République française en Polynésie française et actuel directeur de cabinet du ministre lors de la visite qui a eu lieu à Paris en novembre dernier. Il a rajouté que ses pairs aimeraient que Terehēamanu puisse intervenir dans des secteurs d’activités tels le développement économique, les aides sociales, l’aménagement de l’espace, la culture et le patrimoine, la jeunesse et le sport. La récente visite officielle du Président de la Polynésie française et des membres du gouvernement leur a permis de présenter ces ambitions

Un des objectifs phares de la rencontre est le rééquilibrage entre l’agglomération de Tahiti et les cinq communes péri-urbaines qui composent l’intercommunalité. Le rééquilibrage est possible au travers des projets d’aménagement à savoir :

  • Un pôle de convergence à développer autour de Afaahiti-Taravao où sont centralisés les services administratifs du pays, les établissements scolaires, les commerces à favoriser avec les grands projets du pays à venir ;
  • Le développement des zones prioritaires identifiés sur le territoire comme : le port international de Hitia’a qui pourrait accueillir des gaziers et des bateaux des îles transportant des produits agricoles avec la création d’usines de transformation alimentaire en fond de vallée ou encore un port de logistique et de transformation des pêcheries internationales qui captera le potentiel des flottilles étrangères opérant à l’extérieur de la ZEE de Polynésie, une zone pour le développement d’activités numériques située à Papeari afin de profiter de la proximité de Afaahiti-Taravao, une zone d’activité à Papara autour de la scierie de bois, de l’abattoir qui permettra le développement d’activités agro-alimentaires et de BTP
  • La réalisation d’une route traversière qui serait une dorsale entre Papeete et Taravao.

Les élus de la presqu’île ont également parlé d’un dispositif ressemblant au contrat de ville. A ceci, la cheffe des subdivisions administratives des îles du Vent et sous-le-Vent a proposé d’explorer le Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) qui est proposé aux communes rurales de métropole et qui serai adapté bien sûr à la Polynésie française.

Après avoir entendu les ambitions de la communauté de communes, le Haut-commissaire a félicité le travail effectué par l’intercommunalité comme le schéma directeur de l’assainissement des eaux usées et son plan pluriannuel d’investissement  ainsi que  la réflexion menée pour le développement du territoire au travers du diagnostic.

S’agissant du déséquilibre de développement entre Tahiti nui et Tahiti iti qui provoque la saturation du réseau routier, il a énuméré les projets du pays à venir auxquels l’Etat participera tel, par exemple, le pôle médical à Taravao

Aussi, monsieur SPITZ a assuré le soutien de l’État pour répondre aux enjeux et aux besoins des communes parmi lesquels la transition écologique, à travers de nouveaux instruments tels que le Fonds de Transition Énergétique ou le Fonds vert qui seront prochainement mis en œuvre sur le territoire. Il a précisé, en effet, que le Contrat de relance et de transition écologique pourrait être un bon dispositif pour les communes du territoire.

Monsieur Tearii Te Moana ALPHA a remis, au nom de la Communauté de communes Terehēamanu, un présent au Haut-commissaire de la République en Polynésie et ses collaborateurs.

Une cérémonie traditionnelle au belvédère de Taravao avec un ‘orero exprimé par une jeune oratrice du territoire suivi d’une danse interprétée par l’association « TEVA I TAI » a clôturée la rencontre.

9
Visites Officielles

Le Président BROTHERSON soutient les actions de  « développement économique indépendante » de Terehēamanu

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, Jeudi 7 décembre 2023 – Monsieur Moetai BROTHERSON, Président de la Polynésie française, accompagné des membres de son gouvernement ont été accueillis par Monsieur Tearii Te Moana ALPHA, Président de la communauté de communes, et les élus de Terehēamanu, le 07 décembre dernier, à Afaahiti-Taravao.  

La rencontre a débuté par un accueil traditionnel avec un chant joyeux de bienvenue « Tevaitai » (ancien nom de Taravao) suivi du Orero sur le territoire de Terehēamanu déclamé par la jeune Tahi’u’a, âgée de 17 ans.

Le président de Terehēamanu, lors de sa présentation de l’intercommunalité et de ses ambitions, a évoqué les points principaux suivants :

  • Les axes de développement proposés par les acteurs de proximité du territoire, en septembre 2022, lors de la présentation du diagnostic de territoire ;
  • Le renforcement du pôle de convergence vers Afaahiti, la création de zones de revitalisation des activités économiques, la transition énergétique, l’autonomie alimentaire, l’écotourisme, la volonté d’élaborer un plan général d’aménagement intercommunal, les futur axes de mobilité et les zones de développement prioritaires ;
  • Les atouts que le territoire de Terehēamanu possède sur l’ensemble de l’île de Tahiti et à l’échelle même de la Polynésie française comme la création d’un port international à Hitia’a avec sa grande et profonde passe naturelle, la mise en place d’une zone d’activité numérique avec un travail H24 sur Teva I Uta.

Ces projets de développement concernent les domaines autres que l’assainissement des eaux usées et la réhabilitation des voiries communautaires, actuelles compétences de Terehēamanu. Un partage de compétences avec le Pays est souhaité dans des secteurs d’activités tels le développement économique, les aides sociales, l’aménagement de l’espace, la culture et le patrimoine, la jeunesse et le sport.

Le Président de la Polynésie française et les membres de son gouvernement ont été attentifs aux enjeux de développement présentés. Cette rencontre a également permis aux Tavana des communes membres d’exprimer leurs visions et leurs aspirations pour l’avenir.

A l’issue de cette rencontre, Monsieur BROTHERSON a confirmé le souhait de son gouvernement de travailler avec l’intercommunalité. De même, il a annoncé qu’il entend visiter chaque commune membre et envisage même un conseil des ministres délocalisé dans ces communes.

Dans la continuité et la volonté du gouvernement de renforcer la proximité des services et de simplifier l’administration polynésienne qui s’inscrit par la mise en place du dispositif « Fare Ora », la rencontre s’est achevée par la signature des lettres d’intention entre le gouvernement, la communauté de communes Terehēamanu et les communes de Papara, Teva i Uta, Taiarapu-Est, Taiarapu-Ouest, Hitia’a O Te Ra.

Ce fut l’occasion pour Monsieur Tearii Te Moana ALPHA de remettre, au nom de la Communauté de communes Terehēamanu, un petit présent au président et ses ministres.

IMG_2458
Info Générale

Mission studieuse pour les élus de TEREHĒAMANU durant le dernier congrès des maires

Mission à Paris pour le 105ème congrès des maires

De retour de mission, les membres de la délégation de l’intercommunalité menés par Monsieur Tearii Te Moana ALPHA, le Président de TEREHĒAMANU, étaient ravis de leurs réunions de travail et des échanges riches avec d’autres édiles de France.

La semaine dernière, en effet, avait lieu le 105ème Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France. Cette année, pour faire écho à l’actualité politique et sociétale des derniers mois, le thème retenu  fut « Communes de France attaquées, République menacée ». 

L’un des moments forts de la semaine fut la rencontre avec Monsieur Philippe Vigier, Ministre délégué chargé des Outre-mer, et Monsieur Lionel BEFFRE, ancien Haut-commissaire de la République française en Polynésie française et actuel directeur de cabinet du ministre. Plusieurs sujets ont été évoqués avec ces derniers dont notamment le projet de territoire de la communauté de communes et les ambitions qui en découlent.

 

Durant ce déplacement, les représentants de TEREHĒAMANU ont également été reçus par Monsieur Bruno BONNELL du Secrétariat général pour l’investissement.

Placé sous l’autorité du Premier ministre, le SGPI est chargé d’assurer la cohérence et le suivi de la politique d’investissement de l’État à travers le déploiement du plan France 2030. Au total, France 2030 mobilise 54 milliards d’euros pour transformer durablement des secteurs clefs de l’économie française par l’innovation technologique et l’industrialisation, et positionner la France non pas seulement en acteur, mais bien en leader du monde de demain.

A l’occasion de cette rencontre, les potentiels d’innovation du territoire de TEREHĒAMANU notamment dans le domaine du numérique avec le travail H24 en lien avec l’hémisphère nord, la production d’énergie propre via l’hydroélectricité mais également le potentiel de développement issu du secteur primaire.

Le séjour parisien fut également un moment de convivialité, de découvertes et de partage.

IMG_6799
Info Générale

Les ministres de l’intérieur, des outre-mer et des sports à Teahupoo

Mairie de Vairao, Jeudi 16 août 2023 – En fin de matinée, la délégation menée par le Monsieur Gérald DAMANIN, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer était accueillie par un « orero » de la Terre des ancêtres, à la mairie de Vairao. Il était accompagné de Madame Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, et des Jeux olympiques et paralympiques de France et de Monsieur Philippe Vigier, nouveau ministre délégué aux Outre-mer.

Monsieur Moetai BROTHERSON, Président du Pays, et quelques membres de son gouvernement ainsi que Monsieur Teva Rohfritsch, Sénateur de Polynésie française étaient présents à cette cérémonie d’accueil.

Dans son discours de bienvenue, Tavana Tetuanui HAMBLIN appelant les représentants de l’État à ressentir le mana particulier de la Polynésie française, a reconnu que le rendez-vous olympique des compétitions de surf de juillet 2024 participe à la renommée de sa petite commune. Il ne doute pas des retombées économiques de cet événement exceptionnel et unique pour la population de la presqu’île voire pour la Polynésie française. Il est fier, aujourd’hui, d’être jumelée à la commune de Soorts-Hossegor, un autre des spots réputés pour les surfeurs.

Ce fut l’occasion pour Monsieur Tearii Te Moana ALPHA de remettre, au nom de la Communauté de communes TEREHĒAMANU, un petit présent.

Le trophée remis au Ministre de l’intérieur avec la nacre posée en son centre, narre la légende de TEREHĒAMANU, ancien nom de Tahiti. Dans les temps anciens, une jeune femme de Raiatea qui manqua de respect à la restriction sacrée fut engloutie par une anguille. S’échappant vers les hautes mers, tous deux se transformèrent en un poisson. Lorsqu’ils se figèrent, c’était pour devenir l’île de Tahiti. Au-dessus de la nacre, le Unu (bois sculpté placés dans les « marae »), symbole de partage et de connexion avec les cieux, possède cinq branches comme les cinq communes membres unies dans le respect de la culture et de l’environnement. Posé, en bas, à gauche, un tiki, gardien et protecteur, veille sur le territoire qui se prépare aux compétitions de surf programmées en juillet 2024.

IMG_6702
Info Générale

Monsieur Didier VALLON, Directeur Outre-mer de Suez, en visite à Terehēamanu

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, Jeudi 10 août 2023 – En mission au fenua, Monsieur Didier VALLON, Directeur Eau outre-mer de Suez Eau France, a souhaité rencontré les Tavana de la presqu’île. C’est tout naturellement qu’il est venu à la rencontre du Président de Terehēamanu afin d’évoquer des sujets d’intérêt commun.

 

Après un point sur la fin des études du schéma directeur des eaux usées, la question du traitement des matières de vidanges et les perspectives à court terme liées aux compétitions de surf de juillet 2024 ainsi que celles à plus long terme d’investir dans une usine de traitement des boues ont été échangées.

Monsieur Tearii Te Moana ALPHA a souligné l’importance pour la communauté de communes de préserver la qualité des eaux de baignade tout le long du littoral de Terehēamanu, de protéger les nappes phréatiques et d’anticiper le ruissellement des eaux sur les bassins versants.

20230810_154215(0)
Info Générale

En route pour la dématérialisation financière

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, Jeudi 10 août 2023 – En préambule du conseil communautaire, le Président de Terehēamanu a accueilli Messieurs Franck BLETTERY, Directeur des finances publiques en Polynésie française, et Célestin BIANAGA, Comptable public et responsable de la trésorerie des îles du vent. Après des mois de collaboration, d’expérimentation et de transferts de flux financiers de la communauté de communes vers la Trésorerie publique du fenua, l’accord local de dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière pouvait enfin être signé.

Il s’agit d’un engagement quadripartite entre l’ordonnateur de l’établissement public de coopération communale et les trois acteurs de la chaîne comptable et financière que sont le directeur des finances publiques, le comptable public et le Président de la chambre territoriale des comptes.

La dématérialisation vise à simplifier la circulation de l’information dans toute la chaîne comptable et financière. Les communes de Teva I Uta, de Bora Bora ainsi que le Syndicat pour la promotion des communes et le Centre de gestion et de formation ont récemment concrétisé également le passage à la dématérialisation.

Monsieur BLETTERY qui se félicite de la signature de l’accord rappelle que « la dématérialisation permet de répondre à des exigences de développement durable et une gestion plus performante des recettes et des dépenses locales ». Il souhaite, cependant, que cette avancée technologique et de gestion n’empêche pas la rencontre entre les différents acteurs, rappelant combien les réunions en présentiel restent essentielles dans la relation partenariale.

Soulignons les avantages principaux de la dématérialisation :

  • Réduction de la manipulation des documents papier ;
  • Réduction des délais de transmission et de traitement ;
  • Modernisation et sécurisation des échanges de la chaîne comptable et financière ;
  • Facilité d’archivage et d’accès à l’information archivée.

« Nos services sont à vos côtés pour vous accompagner dans cette transition digitale », a rappelé Monsieur BLETTERY.

IMG_6627
Info Générale

L’application GRALL, une solution pour faciliter la communication avec la population

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, jeudi 20 juillet 2023 Une rencontre de lancement a été organisée, hier, avec les concepteurs polynésiens de la solution GRALL, Messieurs Gilles GOODING et Roland HO, et le binôme élu et agent communal des communes membres de Terehēamanu.

GRALL est une application qui diffusera prochainement de manière géolocalisée des contenus définis par Terehēamanu et ses communes membres sur des lieux sélectionnés. Des contenus non figés, modifiables, programmables qu’ils soient sous forme de vidéos, d’images ou de textes seront disponibles en 64 langues aux personnes qui auront téléchargées l’application GRALL sur leur smartphone.

Pour les usagers, l’utilisation de cette solution est gratuite. Il leur suffit de passer à proximité d’un point géoréférencé par Terehēamanu et l’information qui a été organisée s’affiche automatiquement sur le téléphone de l’usager. Pour la communauté de communes Terehēamanu, GRALL permettra de communiquer des informations qu’elle estime essentielle pour sa population.

Les premiers échanges ont porté sur les catégories d’information que les communes de la presqu’île souhaitent mettre à disposition de leurs administrés.

Il y a, tout d’abord, les informations pratiques sur les services aux usagers de chacune des communes mais également sur les célébrations et les manifestations culturelles programmées, sur les sites remarquables du territoire et les projets en cours. Les élus ont également évoqué le potentiel qu’offre un tel outil dans la gestion des catastrophes naturelles particulièrement en matière de communication continue avec leur population voire des touristes de passage lors de ce type d’événements exceptionnels.

Encourager toutes les personnes, résidentes ou en visite sur le territoire, à télécharger l’application GRALL sera un des éléments clés de la réussite de cette démarche innovante. Cette question a généré beaucoup de propositions du groupe de référents communaux (chasse au trésor, lots à gagner lors d’événements de proximité, réseaux sociaux, etc.)

La prochaine réunion de travail est prévue la semaine prochaine. Elle a pour objectif de coordonner le calendrier de travail pour le déploiement de GRALL sur tout le territoire et de définir la stratégie de communication auprès des administrés pour le téléchargement de GRALL

fenua_edited2
Info Générale

Le partenariat avec FENUA Compétences en ordre de marche

Siège de Terehēamanu, Afaahiti, Mardi 06 juin 2023 – Aujourd’hui, Madame Taina CALISSI de Fenua Compétence, a rencontré la direction de TEREHĒAMANU afin d’envisager le déploiement, en 2023, du dispositif d’accès à la formation pour tous. Dès juillet, des formations seront proposées à nos administrés et élus.

L’avancée numérique permet avec un système de visioconférence de dernière technologie la formation à distance et en simultané. Les résidents de TEREHĒAMANU, de Bora Bora, Huahine ou encore de Raiatea pourront participer en même temps aux formations proposées par les organismes et prestataires membres de Fenua Compétences.

Le diagnostic du territoire de TEREHĒAMANU avec le cap fixé pour 2030 révèle des besoins en formation autour des métiers du secteur primaire et des thématiques telles que la permaculture, l’agro-transformation et les produits de santé mais également un secteur phare et d’avenir appelé à se développer :  l’écotourisme.

Les communes membres de TEREHĒAMANU seront informées dans les meilleurs délais des offres de formation. Ces informations seront également disponibles sur le site internet de la communauté de communes et ses réseaux sociaux.